FANDOM


Définitions de Jeu de Rôle:Edit

JDR: Jeu De Rôle, c'est ce à quoi nous jouons, Providenz entre autre.

FA: Fichier Action, c'est ce qui correspond à l'onglet «Évènements » lorsque vous vous êtes logués. C'est là que l'on peut consulter tout ce qui se passe autours de nous, avec l'onglet «Parler » se sont les deux onglets les plus importants du jeu.

Log: se loguer, c'est le fait de s'identifier pour avoir accès à son compte, à son personnage donc.

RP: Role Play, c'est le fait de jouer un rôle, donc, de jouer son personnage en respecter le contexte du jeu et ses valeurs. Ici, le monde viking. Cela implique d'avoir un langage conséquent et donc d'éviter l'emploi de choses modernes ainsi que les anachronismes.

BG: BackGround, c'est l'histoire de votre personnage, ce peut être aussi l'histoire du jeu, son contexte donc.

PJ/PNJ: Personnage Joueur, ca c'est vous par exemple, le PNJ, personnage non joueur est soit joué de manière automatique, on l'appelle aussi dans ce cas Mob, ou joué par un MJ.

MJ: Maître du jeu, c'est lui qui dirige et administre le jeu.

SMJ: Super Maître du Jeu, le big boss quoi, c'est à lui que vous devez vous adressez en cas de plainte, injustice etc …

Archétype: Votre archétype correspond à votre rôle dans la société de Providenz, donc choisissez bien en fonction de ce que vous désirez faire.

Nous attirons votre attention sur le fait qu'il n'y a pas de classes dans Providenz, mais des métiers, des fonctions. Si classes il y a, elles sont le fait des joueurs car en effet, ces derniers ont la liberté d'organiser leur société comme bon leur semble. Ainsi et très concrètement, un joueur peut avoir l'archétype guerrier. Au sein de cet archétype des spécialisations sont disponibles, ces spécialisations correspondent à son métier en quelque sorte.

Exemple: Magnus, archétype guerrier, ayant la spécialité de mercenaire exerce en jeu le métier de mercenaire du poireau enflammé, classe mise en place par et pour les joueurs.Les archétypes donnent accès à des métiers bien précis.

Métier:


Classe:

Réalisme et RP:Edit

Autre point fondamental, c'est la question du réalisme et du RP.

Nous voulons dire parler, respecter les valeurs du jeu. Cela peut sembler basique mais Providenz est un jeu de Viking, il est donc bon de respecter ces valeurs car un viking n'est pas un samourai, il n'a pas les mêmes valeurs ni croyances. Cela peut paraître basique pour certains mais nous savons d'expérience que très rares sont ceux qui respectent la chose jusqu'au bout car cela peut demander des sacrifices ou bien la compréhension de concept comme le fait d'évoluer dans un collectif, collectif sans lequel on est très peu de chose alors que dans notre monde moderne, notre civilisation est de plus en plus tournée vers l'individualisme.

Cela peut véhiculer aussi, à titre d'exemple, la quasi impossibilité de ne croire en rien, car dans le monde viking, un athée … ca n'existe tout simplement pas ou … ca se tait. Les dieux sont en effet omniprésents, ils sont vénérés, priés et honorés en tant que tels.

Nous insistons sur ce point car bien souvent, les joueurs font comme si les dieux n'existaient pas, c'est une erreur! Nous vous invitons à relire les onglets sur les religions et la société viking avec beaucoup d'attention car un homme ne priant pas assez peut avoir des ennuis dans Providenz, de graves ennuis.

Enfin, il faut bien comprendre que le monde viking est un monde rude. Rude mais pas fruste car la subtilité est souvent très présente souvent cachée au détour d'une phrase à double sens, au contraire, les viking sont souvent bourrus mais pas des brutes, la finesse est aussi un trait de leur civilisation.

Il est cependant vrai que se sont de grands enfants qui bien souvent, ne rêvent que de combats et d'épopée, mais ils savent aussi être graves lorsque les circonstances l'exigent. A cela vient se greffer le contexte dans lequel vous arrivez. C'est celui de l'exil et de la recolonisation avec en toile de fond le retour de la menace des fils de la nature. De grands espaces à coloniser donc où l'aventure est partout, la survie l'affaire de chaque instant, la mort … quotidienne.